Terroirs Bio de Valencia

De toutes les zones agrumicoles du monde, la communauté autonome de Valence est celle où la culture d'agrumes est la plus traditionnellement ancrée. Des références historiques très anciennes témoignent de la présence et de la connaissance de la culture des agrumes dans la région de Valence.

Dans "Regiment de la Cosa Pública" (gestion de la chose publique), Francesc Eiximenis (1340-1409) rapporte déjà l'existence de vergers d'orangers et de citronniers, en énumérant les beautés de Valence. Dans son ouvrage "Viaje por España y Portugal" (voyage en Espagne et au Portugal) (1494), Muntzer dit de Valence qu'elle "regorge d'oranges, de citrons, de cédrats et d'autres fruits innombrables" et ajoute : "l'on nous invite à visiter la huerta de la ville qui est abondamment plantée de citronniers, orangers, cédratiers et palmiers".
La "Comunidad Valenciana" a obtenu une indication géographique protégée auprès de l'Europe pour la dénomination "citricos valencianos" (agrumes valenciens).

Cette région est un terroir exceptionnel et privilégié pour les agrumes. La marque "El BIOVERGEL de Valencia" est la résultante d'une démarche volontaire et collective insufflée par Alterbio et les producteurs d'agrumes biologiques.
Cette démarche consiste à regrouper les producteurs de la "Comunidad Valenciana" qui le désirent, autour d'un projet d'identification d'un terroir d'agrumes et de valorisation de la qualité à travers une marque : "El BIOVERGEL de Valencia", littéralement "le Verger Bio de Valencia". Elle engage ainsi la production dans un effort de traçabilité, de transparence, et de qualité.